FFDSB/ octobre 30, 2021/ Actualités, En page d'accueil, Nationale/ 0 comments

Avant toute organisation d’une collecte, certaines conditions réglementaires sont à vérifier.

Conditions éthiques

Respect des valeurs éthiques de bénévolat et de volontariat du don. Elles comprennent l’absence de :

  • Rémunération directe, ou indirecte par des heures de congés
  • Toute incitation à un avantage incompatible avec le bénévolat du don.

Respect du volontariat doit être respecté. Il ne doit donc pas y avoir de pression de participer au don.

Le Code de la Santé Publique exige qu’une collecte ne soit pas organisée dans un lieu susceptible d’attirer une population qui serait davantage intéressée par un test de dépistage, un examen médical ou une collation.

Conditions logistiques

L’ANSM définit des règles d’organisation des collectes dans le cadre des bonnes pratiques transfusionnelles. Des inspections régulières en vérifient ainsi le respect.

Les locaux utilisés doivent être conçus ou aménagés pour le public accueilli. Ainsi, ce peut être le local d’une collectivité – administration, entreprise, école, université, quartiers militaires – ou une salle publique d’une commune.

L’organisation de la collecte doit obligatoirement reproduire un circuit de zones distinctes comprenant :

  • Accueil pour l’enregistrement administratif
  • Entretien et examen pré-don : ces zones doivent assurer la confidentialité
  • Prélèvement
  • Repos (permet d’allonger un donneur en cas de malaise)
  • Collation : les boissons ou denrées alimentaires nécessaires à la collation ont leur dispositif de stockage spécifique.

Pour les collectes de sang total, en l’absence d’un médecin sur le site de collecte, un médecin est joignable durant les horaires d’ouverture de chaque collecte, et le cas échéant, jusqu’au départ du dernier donneur (téléassistance médicale en collecte, ou TMC). Avant toute collecte, il faut tester le moyen de communication entre le médecin et les infirmiers chargés de la surveillance du déroulement du prélèvement ou de l’entretien pré-don. Cela afin d’évaluer et de s’assurer de la qualité des échanges.

A qui s’adresser pour organiser une collecte de sang ?

La faisabilité de la collecte dépend du nombre potentiel de donneurs disponibles sur un même lieu et dans une même tranche horaire, de la capacité d’accueil des locaux mis à disposition et de leur conformité aux exigences réglementaires. Un représentant de l’EFS se déplace donc, évalue et valide ainsi ces critères avant de définir, avec le correspondant de la structure d’accueil, le meilleur choix de programmation de la collecte.

Share this Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.