FFDSB/ novembre 7, 2020/ Actualités, En page d'accueil, Nationale/ 0 comments

Une distinction interne fédérale, qui traduit une volonté de remercier ceux qui ont nombre de fois donné leur sang et mené des actions de promotion du don de sang bénévole.

Dès sa création, une volonté affirmée pour remercier les donneurs

Dès 1951, afin de remercier ceux d’entre les donneurs particulièrement dévoués à la cause du don de sang, le président de la FFDSB Roger Guénin décide la création d’une distinction dite « Mérite du Sang ». Le ruban est alors rouge avec deux bandes latérales blanches et une bande médiane blanche. Remise lors du congrès ou de réunions d’amicales, cette distinction n’a aucun caractère officiel.

En parallèle de ce projet, le Bureau Fédéral effectue des démarches auprès des autorités compétentes pour un élargissement de l’attribution de l’insigne ministériel. Cette demande n’ayant pas abouti, la Fédération décide d’instituer une hiérarchie dans le Mérite du Sang :

  • médaille de Bronze : cinq ans de don de sang.
  • médaille d’Argent : douze ans de don de sang.
  • médaille d’Or : vingt ans de don de sang.

Un travail laborieux est effectué pour identifier les candidats potentiels, qui ont connu les trois étapes suivantes de la transfusion : avant 1939, pendant la seconde guerre mondiale et après-guerre. Tout donneur, qu’il soit bénévole ou de garde, qu’il appartienne ou qu’il ait appartenu à ces deux catégories de donneurs peut prétendre à cette décoration.

La première remise officielle a lieu en 1953 lors du congrès de Biarritz.

Il est à noter que, dès la création du Mérite du Sang, la promotion est établie annuellement dans les premiers mois de l’année.

 

Dès 1954, une volonté pour la création d’un Ordre du Mérite du Sang

Le 11 mai 1954, reprenant les textes de diverses études, M. Charret, Député du Rhône, dépose une première proposition de loi. La dissolution de l’Assemblée Nationale du 1er décembre 1955 ayant stoppé l’application de ce décret, une nouvelle proposition de loi est déposée le 26 mai 1956, mais sans succès.

 

Le Mérite du Sang, une distinction interne fédérale

Reprenant alors le vœu émis par le Congrès de Royan 1962, le Conseil d’Administration de la Fédération décide alors qu’à compter du 1er janvier 1963, il existera une distinction interne à la Fédération qui prendra le titre de « MÉRITE DU SANG » et comportera différents grades : Chevalier, Officier et Commandeur.

Ces distinctions seront attribuées, tant en fonction du nombre de dons de sang effectués, que de l’activité de promotion du don et des actions au sein de la Fédération.

En effet, les donneurs ayant été contraints, pour raison de santé, d’arrêter le don de leur sang mais étant restés très actifs sur le plan « amicale », auront droit à cette distinction.

Un diplôme sera remis au récipiendaire en même temps que sa décoration lors d’une cérémonie amicale.

Il est toutefois important de ne porter cette distinction que lors des manifestations de « promotion du don de sang » et non lors de manifestations officielles pour qu’il n’y ait pas confusion avec les ordres nationaux ou ministériels.

Share this Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.