ffdsb/ février 1, 2020/ Actualités, Nationale/ 0 comments

Comment font ces gens, visiblement très occupés, pour trouver le temps de donner leur sang ? Oui, ils ont bel et bien un secret.

Le don de sang, vous connaissez : vous avez déjà donné une fois, comme 50% des Français. C’est un très beau geste que d’avoir franchi le pas. Mais depuis, vous n’avez pas recroisé de point de collecte. Ou vous avez vu un panneau indiquant une collecte, mais ce jour-là vous n’aviez pas le temps. Vous trouvez cela dommage, car vous aimeriez pouvoir donner à nouveau, mais vous n’avez pas pu vous pencher sur la question. Bonne nouvelle : après avoir lu cet article, vous calerez vos moments de don comme un pro !

 

  1. Soyez le point de collecte que vous voulez voir dans votre rue

Vous attendez l’opportunité pour donner votre sang ? Cette opportunité est là, il faut juste la déceler : cherchez l’association la plus proche de vous pour vous informer par email, téléphone ou sur leur site internet de ses dates de collecte sur l’année. Si vous êtes dans une zone géographique où il n’existe pas encore d’association, vérifiez sur la carte interactive de l’Etablissement Français du Sang où se trouve la collecte plus proche.

C’est une étape à faire une fois pour toutes. Quand vous aurez décidé où donner votre sang, vous n’aurez plus besoin de changer de lieu : il vous suffira de vous tenir informé des dates de collectes, ce que l’association et l’Etablissement Français du Sang fera pour vous sur demande. En effet, vous pouvez des invitations sur votre lieu de collecte préférentiel, en fonction des horaires de collectes, de vos disponibilités et de votre adresse (professionnelle ou résidentielle).

 

  1. Prenez votre agenda

C’est là que tout se joue. Une heure de libre 3 ou 4 fois par an, ça se trouve beaucoup plus facilement quand on a toute l’année sous les yeux. 

En fonction des dates de collectes proposées, notez tout de suite les jours et heures où vous souhaitez donner. Espacez les dates de 8 semaines. Vous pouvez donner votre sang 4 fois par an si vous êtes une femme, ou 6 fois par an si vous êtes un homme.

 

  1. Mémorisez les contre-indications principales pour éviter l’ajournement

Se présenter sur un lieu de collecte et devoir repartir à cause d’une contre-indication temporaire nous est tous arrivés. Pour éviter cela, mettez-vous un rappel visuel des principales contre-indications pour les 4 mois précédents le don. Que ce soit dans votre agenda, sur le miroir de votre salle de bain, ou en fond d’écran, l’essentiel est de l’avoir sous les yeux le temps de l’avoir bien mémorisé.

Il vous arrivera probablement un jour d’être ajourné. La santé est un sujet très compliqué ! Vous ne pouvez pas connaître toutes les contre-indications sans être un expert de la transfusion sanguine. Le jour où vous repartirez bredouille, gardez en tête que ce qui compte, c’est la sécurité du donneur comme du receveur : vous pourrez sauver des vies quand vous serez à nouveau apte au don.

 

  1. Consultez votre checklist avant de partir

Le jour du don, vous avez 3 questions à vous poser, où la réponse doit être oui :« Ai-je…

  •  … mangé aujourd’hui ?
  • … bu de l’eau en quantité suffisante ?
  • … eu le temps d’évacuer ma consommation d’alcool ? »

En bonus, vous pouvez prendre votre carte de donneur, et vous êtes prêt à partir sauver 3 vies ! Si toutefois vous n’avez jamais donné votre sang, prenez votre carte d’identité.

 

Voilà le secret. Il suffit de trouver une fois pour toutes le lieu où donner son sang, puis d’écrire les dates son agenda. Sous peu, le don de sang se sera fait une place dans votre vie. Vous saurez adapter l’un à l’autre sans même avoir besoin d’y penser. Par exemple, demander un rendez-vous chez le dentiste la semaine après le don plutôt que la semaine avant… Décaler la date de votre don si vous eu un tatouage ou nouveau partenaire sexuel dans les 4 derniers mois… Vous saurez quand protéger les receveurs en vous abstenant de donner durant une contre-indication, et sauverez des vies quand vous serez apte à donner votre sang.

 

Bravo à vous, un grand merci pour votre geste. Et revenez pour partager vos astuces !

 

Vous êtes expert pour caler des moments de don de sang dans votre vie ? Et si vous passiez au don par aphérèse ?

Share this Post

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.